Comparatif des meilleurs télescopes en 2017

 Dans le domaine de l’astronomie, le télescope s’avère indispensable pour découvrir de plus près le monde fascinant des étoiles. Il s’agit notamment de cet instrument d’optique destiné à l’observation des objets lointains tels que les astres, utilisant un miroir comme objectif. Ce dernier est généralement de forme parabolique donnant une image réelle parfaite d’un point situé dans l’univers. Si les objets sont nets et clairs, c’est que le télescope améliore la luminosité tout en agrandissant leur taille apparente. Le télescope permet ainsi  d’admirer la profondeur du ciel depuis notre planète. Toutefois, tous les télescopes ne se valent pas.

D’ailleurs, nous distinguons 3 types de télescope, à savoir, la lunette astronomique, le télescope ou réflecteur et le télescope catadioptrique. Il est à noter que la lunette astronomie est plus indiquée pour l’observation planétaire. Autrement dit, son champ de vision est limité. Etant un matériel d’optique, le télescope nécessite un bon réglage pour une meilleure visibilité, d’où l’importance de sa manipulation. Comme les gens sont nombreux à vouloir contempler les étoiles, les concepteurs de télescope ont décidé de varier les modèles. Par ailleurs, certains instruments ont été spécialement conçus pour les utilisateurs débutants novices.

télescopes

Les télescopes et les lunettes astronomiques adoptent le même principe technique qui consiste à recueillir la lumière venue du ciel émise par les astres. Ensuite, ils focalisent cette lumière vers un foyer afin de la restituer à l’œil sous forme d’une image agrandie par un oculaire. La spécification la plus importante d’un télescope est sa capacité à collecter un maximum de lumière pour une meilleure visibilité. Ce qui nous amène à parler des critères de choix d’un télescope.

Nos 10 télescopes préférés en 2017

Lunette 70/700 Sky-Watcher sur sa monture azimutale AZ2

 

Lunette 70/700 Sky-Watcher sur sa monture azimutale AZ2 : ce télescope sous forme de lunette arbore une ouverture de 70mm pour ne observation optimale des planètes et des nébuleuses. Facile à manier, même un débutant pourra l’utiliser, car le montage est très simple.

 

Télescope voyage Orbinar 400/70

 

Télescope voyage Orbinar 400/70 : cet instrument de voyage vous accompagnera au fil de vos déplacements de par son poids léger. Pourtant, il assure un traitement de grande qualité. D’ailleurs, il vous autorise des observations astronomiques et terrestres claires et riches en contraste.

 

 

Télescope Celestron Power Seeker 50AZ

Celestron Power Seeker 50 AZ : cette lunette astronomique est un petit instrument d’optique très pratique. Idéal pour une première découverte astronomique dans votre jardin, sous le ciel étoilé. Puis, sa monture azimutale est dotée d’une poignée pivotante vous permettant de pointer facilement n’importe quel objet lointain.

SkyWatcher-Télescope SKYWATCHER 130/900 Equatorial M

 

SkyWatcher-Télescope SKYWATCHER 130 900 Equatorial M : c’est un télescope classique dans la catégorie Newton. Fort d’un diamètre 130mm, il autorise une observation approfondie de l’univers. A cela s’ajoute son grossissement jusqu’à 260 fois plus où la taille des planètes est impressionnante.

 

Télescope Sky-Watcher 130/900 sur équatoriale EQ2

 

Sky-Watcher 130/900 sur équatoriale EQ2 : il s’agit d’un télescope de grand diamètre doté d’une longueur équivaut à 900mm. De ce fait, il offre des images très claires sur les nébuleuses, les amas célestes et les moindres détails de la galaxie.

 

National Geographic 9062100 Télescope automatique

 

Télescope automatique National Geographic 9062100 : c’est un modèle catadioptrique de Maksutov-Cassegrain. Il a été conçu avec des verres de haute qualité. Grâce à son contrôle automatisé et intégré, il est très facile à utiliser. Issu la nouvelle génération, son viseur est doté de la technologie Led.

Bresser Pollux 1540/1400

 

Bresser Pollux 1540/1400 : ce joli télescope réflecteur est à la fois maniable et facile à transporter. Sa monture équatoriale vous donne la possibilité d’aligner les optiques avec exactitude sur l’étoile polaire. Outre cela, il est possible d’ajuster la distance polaire et la latitude géographique quel que soit le site d’observation.

Sky-Watcher Télescope Newton 150/750 sur EQ3-2 Black Diamond

 

Sky-Watcher Télescope Newton 150/750 sur EQ3-2 Black Diamond : Il se caractérise par sa monture équatoriale EQ 3-2 qui permet de composer la rotation terrestre. Equipé d’une motorisation à double axe, son alimentation se fait par un boîtier piles. Sinon, sa raquette de commande comprend 4 touches.

 

Celestron CPC 925 Télescope XLT 235/2350

 

Celestron CPC 925 Télescope XLT 235/2350 : ce modèle proposé par Celestron est un télescope volumineux avec une ouverture de 235mm. A partir de cet instrument, vous pouvez scruter les moindres détails de la galaxie sans problème, il est dédié à cet effet. Avec son système de positionnement satellite GPS, l’observation est optimisée. Bref, c’est un télescope professionnel.

Celestron Nexstar 6SE 150/1500

 

Celestron Nexstar 6SE 150/1500 : il s’agit d’un télescope au format standard. Son tube optique en aluminium est à la fois robuste et compact. Sa particularité réside au niveau de sa monture monofourche-altazimutale. Bénéficiant de la technologie Nexstar, cet instrument peut localiser jusqu’à 40.000 objets environ.

 

Les critères à prendre en compte pour choisir un télescope

Le choix d’un télescope se repose sur un certain nombre de critères. Etant donné que la récolte de lumière se passe au niveau de l’ouverture, le premier point à considérer est le diamètre du tube. Après cela viennent le degré de grossissement, la longueur focale, la monture et le lieu d’observation. La prise en compte de ces éléments vous aidera grandement à choisir votre télescope.

Le diamètre de l’objectif

Les télescopes sont disponibles en plusieurs diamètres. Il est à noter que celui-ci ne grossit pas ce que vous regardez, ce rôle revient plutôt à l’oculaire fixé au tube. Plus le télescope renferme un grand diamètre, et plus il est de taille. Si vous comptez acquérir un grand télescope, il faudra penser au préalable à l’emplacement de votre instrument. Un diamètre de 60mm suffira amplement si vous êtres novice dans le secteur.

Le diamètre de l’objectif

 

Avec ce matériel, vous pourriez apercevoir l’astre lunaire, les planètes voisines de la nôtre comme Jupiter et Saturne ainsi que les taches solaires. En revanche, à partir de 114mm, votre télescope sera en mesure de découvrir les planètes dans leur moindre détail. Sinon, un télescope doté d’une ouverture de 200mm vous donne la possibilité de regarder les nombreux détails qui constituent la galaxie, incluant les nébuleuses et les différents objets célestes.

Le grossissement

Ce critère se rapporte à l’élargissement du champ de vision. Pour connaître le grossissement d’un télescope, il suffit de diviser la longueur focale du tube optique avec la longueur focale de l’oculaire. Pour savoir le grossissement maximal, il faut multiplier le diamètre du miroir ou de la lentille par 2 et pour le grossissement minimum, il faut diviser par 6 la taille du diamètre. Pour un diamètre de 120mm, par exemple, le grossissement maximal est de 240 fois (120*2) tandis que le grossissement minimum est de 20 fois (120/6). Par ailleurs, cette information est généralement mentionnée dans la fiche technique du télescope.

Le grossissement

La longueur focale

Elle correspond au parcours réalisé par la lumière depuis le miroir de la lentille jusqu’au foyer qui est nommé « focale ». Il s’agit effectivement de son pouvoir de résolution. Avec une distance focale plus ou moins élevée, le grossissement s’agrandit. Ainsi, pour déterminer la capacité du télescope à recevoir de la lumière, portez votre attention sur le rapport FD ou focale/diamètre.

La monture

La monture est un accessoire de première importance. Son rôle est de maintenir correctement le télescope pour que l’observation puisse se dérouler en toute sérénité. En fait, il existe deux variantes de monture : la monture équatoriale et la monture azimutale. La monture équatoriale est notamment usitée pour une observation astronomique, vous permettant ainsi de suivre le mouvement de la rotation de la Terre. Quant à la monture azimutale, elle est faire pour contempler un ciel profond ou tout simplement pour réaliser une observation terrestre. Dans ce cadre, le tube doit bénéficier d’une mobilité à la fois horizontale et verticale à l’aide des flexibles.

La monture

Le lieu d’observation

Le lieu d’observation est un critère essentiel dans le choix de cet outil d’optique. Même avec un bon télescope, vous risquez de ne pas voir grand-chose si les conditions d’observation ne sont pas réunies. Les éléments perturbateurs d’une observation sont le vent, la pollution lumineuse, le ciel nuageux, ou encore quelques lumières artificielles. Ainsi, si vous vous situer en plein centre-ville, vous allez avoir beaucoup de mal  admirer la profondeur du ciel. Pour des résultats concluants, pensez à entreprendre votre observation loin de la ville et de tout obstacle. Le lieu idéal pour un meilleur rendu est la campagne, car en banlieue, les nébuleuses et certains objets célestes pourront vous échapper.

L’utilisation d’un télescope

Il est important de bien manier cet instrument pour bénéficier d’un excellent rendu visuel. En réalisant cette opération, portez des vêtements qui vous mettent à l’aise afin de passer la nuit à la belle étoile. Le problème majeur des usagers est le réglage des optiques. Rappelons que cela doit se faire suite à certains préliminaires indispensables. Pour mieux vous apprendre le principe de fonctionnement d’un télescope, voici son mode d’emploi qui se déroule en quelques étapes.

Comprendre le fonctionnement du télescope

Avant toute chose, identifiez l’objet que vous souhaitiez observer. De cette façon, il serait plus facile d’adapter la puissance utile pour votre observation. Examinez ensuite votre appareil en ajustant le grossissement. Toutefois, n’oubliez pas qu’un grossissement trop élevé se traduira par une image floue. Autrement dit, en abusant avec le grossissement, vous allez ternir l’image. Puis, familiarisez-vous avec tous les accessoires du télescope dont le chercheur qui est généralement fixé sur le côté de l’appareil, la monture et le trépied.

fonctionnement du télescope

Examiner le ciel

Un télescope fonctionne uniquement dans l’obscurité, il n’est pas utilisé en journée. Une fois que tout est bien en place, vous pouvez commencer à scruter le ciel. Pour ce faire, munissez-vous d’une carte du ciel ou d’un ouvrage sur les constellations. En outre, les ouvrages vous indiqueront sur les heures propices à l’observation ainsi que les planètes faciles à voir.

Le réglage

Concernant le réglage de votre télescope, commencez à vous entraîner. Pour faire la collimation, utilisez l’oculaire le moins important en pointant l’élément vers une cible éloignée à distance de 30mètres environ. A l’aide des pointeurs, centrez votre objectif, puis, passez à l’oculaire le plus puissant, et ainsi de suite.

Les différents types de télescopes

Le télescope propose trois systèmes d’optique qui se distinguent les unes des autres. Plus précisément, il existe 6 différents types de télescopes.

  • La lunette astronomique

La lunette astronomique

C’est un réfracteur qui utilise un système de lentille en guise d’objectif. La lentille est placée devant la lunette et la lumière est réfractée lorsqu’elle traverse la lentille. Son système optique a l’avantage d’être plus résistant  aux défauts d’alignement par rapport aux télescopes à miroir.

  • Le télescope ou réflecteur

Le télescope ou réflecteur

Contrairement à la lunette astronomique, il utilise un miroir primaire pour recueillir et concentrer la lumière. Son miroir en forme de parabole réunie tous les rayons lumineux en un point central. Ce système se décline en deux versions ; le télescope Newton et le télescope Cassegrain.

  • Le télescope catadioptrique

 

Le télescope catadioptrique

Il combine la construction du réfractaire et la construction du réflecteur. L’image produite est donc composée d’un mélange de réfraction et de réflexion. Les télescopes catadioptriques les plus courants sont le Schmidt-Cassegrain, le Maksutov-Cassegrain et le Ritchey-Chrétien. Selon les tests, il est avéré que la précision des télescopes Schmidt est moins importante par rapport à celle des télescopes Maksutov.

Pour conclure, le télescope détient les atouts nécessaires pour scruter les étoiles. Il suffit de le choisir délicatement pour bénéficier de ses avantages et l’utiliser à bon escient.

Tableau caractéristique des télescopes

MarqueDiamètre/ longueur focaleGrossissementMontureType/sous-typePrix
Lunette 70/700 Sky-Watcher sur sa monture azimutale AZ2
Lunette 70/700 Sky-Watcher sur sa monture azimutale AZ2
70mm/ 700mm-azimutaleRéfracteur/Lunette€€
Télescope en voyage Orbinar 400/70
Télescope voyage Orbinar 400/70
70mm/
400mm
300xazimutaleRéfracteur/Lunette€€
Celestron Power Seeker 50AZ
Télescope Celestron Power Seeker 50AZ
50mm/ 500mm300 à 600 xazimutaleRéfracteur/Lunette€€
SkyWatcher-Télescope SKYWATCHER 130900 Equatorial M
SkyWatcher-Télescope SKYWATCHER 130/900 Equatorial M
130mm/
900mm
300xÉquatoriale EQ2 motoriséeRéflecteur/ Newton€€€
Sky-Watcher 130/900 sur équatoriale EQ2
Télescope Sky-Watcher 130/900 sur équatoriale EQ2
130mm260xÉquatoriale EQ2 Réflecteur/ Newton€€€
Télescope automatique National Geographic 9062100
National Geographic 9062100 Télescope automatique
90mm/ 1250mm50 à 100x-Catadioptrique/
Maksutov-Cassegrain
€€€
Bresser Pollux 1540/1400
Bresser Pollux 1540/1400
1400mm-Équatoriale EQ2 -€€€
Sky-Watcher Télescope Newton 150/750 sur EQ3-2 Black Diamond
Sky-Watcher Télescope Newton 150/750 sur EQ3-2 Black Diamond
150mm/ 750mm-Équatoriale EQ3-2Réflecteur/ Newton€€€
Celestron CPC 925 Télescope XLT 235/2350
Celestron CPC 925 Télescope XLT 235/2350
235mm/
2350mm
---€€€€
Celestron Nexstar 6SE 150/1500
Celestron Nexstar 6SE 150/1500
150mm/
1500mm
375xMonofourche-altazimutaleCatadioptrique/
Schmidt Cassegrain
€€€